Poésie d’automne

Villanelle

Une feuille d’or,
Une feuille rousse,
Un frisson de mousse,
Sous le vent du nord.

Quatre feuilles rousses,
Quatre feuilles d’or,
Le soleil s’endort
Dans la brume douce.

Mille feuilles rousses
Que le vent retrousse.
Mille feuilles d’or
Sous mes arbres morts.

Alain DEBROISE (Deux sous d’oubliettes)

Envoyé par Alicia Pierracini CP (Ecole d’Eyragues)

Publicités

Récital de poésie

Réservez votre soirée.

Les animaux de la SPA des Baux de Provence vous en seront reconnaissants.

André BONAFOS

C’est l’automne!

Chanson d’automne

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure.

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà
Pareil à la
Feuille morte.

Paul Verlaine (1844-1896)

Poème envoyé par Josiane PIERRACINI