Spectacles au départ d’Eyragues




L’association « Les amis de Mouriès » propose des spectacles et sorties au départ d’Eyragues.
A venir:
– Age tendre et tête de bois à Avignon
– Florent Pagny à Montpellier
– Rêves de princesses à Montpellier
– Sortie à Barcelone

Pour obtenir tous les renseignements, cliquez sur les affiches correspondantes.

Publicités

La classe 39 célèbre son anniversaire

Le 21 novembre dernier, la classe 39 organisait une soirée pour célébrer leurs 70 printemps.

Merci à Gaby REY, qui en fait partie, de nous avoir envoyé des souvenirs de cette soirée et de les partager ainsi avec ses amis;

Du nom d’Eyragues: d’énigmatiques origines!

Prenez le « Larousse Sélection du Reader’s digest ».(Édition 1974).
Au tome 2, les éminents spécialistes Albert Dauzat, professeur à École pratique des hautes études et Charles Rostaing, professeur à la Sorbonne, présentent, sur 209 grandes pages, le Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France.
Source fort sérieuse donc, où l’on trouve,  » Eyragues, B.-du-Rh. (Airaga 1094) : nom d’homme lat. Arius et suff. -acum, -aca… »(page 1783)
Ainsi le nom de notre ville (village) viendrait d’un certain Arius, sûrement pas l’Arius prêtre, condamné pour hérésie, (voir Le Journal d’Eyragues du 9 octobre 2009), mais plutôt quelque Romain.
Peut-être un de ces soldats des Légions qui, après vingt ou trente ans de « bons et loyaux services », se voyaient attribuer une terre, en Provence par exemple, où ils venaient s’installer et construire une « villa » …
Ou bien un riche patricien bâtissant une plus riche villa sur son vaste domaine…
Alors, sous Eyragues (comme sous Glanum), si l’on fouillait, fouillait… trouverait-on trace de cette hypothétique « villa », de ce Romain, de cet Arius qui aurait donné son nom au lieu, donc au village, au premier, deuxième ou troisième siècle de notre ère ?
Peut-on ignorer cette 3ème hypothèse pour étymologie du nom du village (après « aire d’eau », l’officielle, « vent et eau », d’Isidore Gilles ?
Faut-il croire que les deux savants cités ci-dessus sont dans l’erreur ?

Personnellement, cet Arius-là m’est fort sympathique !

André BONAFOS

Souvenir Cédric BALDASSARI

En souvenir de Cédric BALDASSARI (décédé en juillet 2001), ses amis et sa famille se réunissent chaque année sur le stade André GROSFILS pour faire un match de football en sa mémoire.

En ce samedi 3 octobre 2009, c’est le tout jeune Sébastien, neveu de Cédric (fils de Nicolas BALDASSARI) qui a donné le coup d’envoi, alors que l’été s’imposait encore.
Un match amical? Non.
Bien plus que cela;
Le match de l’amitié

Photos envoyées par Bruno AMAT

Une corrida dans les arènes d’Eyragues?

On vous annonçait une corrida prochainement à Eyragues…
Voici, comme promis par Drille, les protagonistes de cet évènement qui mérite quelques commentaires!
Photos envoyées par Drille

Le trottoir pour les piétons

En cette journée de tristesse sur Eyragues, j’ai envie de dire la chose suivante :
Sur l’avenue de la République il y a un arrêt de bus, celui de « l’araignée  » où en semaine, de jeunes Eyraguais attendent et descendent du car.

Comme les trottoirs sont utilisés par les « riverains »‘ en guise de parking, il y a par conséquent une forte insécurité pour nos jeunes qui sont sur la voie publique.
Faut il qu’il y ait un accident pour que les gens se rappellent que les trottoirs sont réservés aux piétons et non à leur voiture qu’ils peuvent très bien garer sur la place?
Bouger est bon pour la santé !
Un peu de respect et pensez à nos enfants.
Merci d’avance à tout ceux qui se sentiront concernés

Sophie

Blogueurs, réveillez-vous !

Les blogueurs ne sont plus guère blagaïre !
Septembre se meurt et ils dorment encore !

La preuve ? Sur 26 articles parus en septembre (seulement 26 pour 30 jours !), il y en a:
– 15 sans aucun commentaire ! (presque 60 % !)
– 5 avec un seul commentaire.
Un « désintérêt » passager ou symptomatique ?
D’autant que les autres articles n’ont guère plus d’intervenants :
– quatre ont 3 commentaires,
– un en a cinq
– et un qui en a 8 (mais c’est suite à quelques dysfonctionnements entre le blog et Nelly-Aurélie)
Alors, ce blog ? Pure source d’information pour la mairie, les assos, les particuliers, ou, ET AUSSI, lieu d’échanges, de confrontations, d’opinions, voire lieu ludique, pour le plaisir du jeu, quel qu’il soit, avec des mots comme avec des idées ?
Bloggers, réveillez-vous !
Votre blog est morne.
Et dans « morne » il y a « mor » : avec un « t » : cela donne « mort » !
A vous de lui redonner vie, avec des échanges, comme autour d’une tasse de… thé…, ou de café,
ou autour d’un pastis ou d’une bière…

Bref, sans les humeurs des uns et des autres, on se sent seul !
Et c’est triste !

André BONAFOS